lundi 14 mai 2018

Avis : Le manuscrit inachevé de Franck Thilliez




Une sortie d’un nouveau livre de Franck Thilliez c’est un événement, c’est le Graal que j’attends, quand il est arrivé à la maison, mon cher lecteur, la souris que je suis a tout laissé tomber ou presque pour me plonger dans ce nouveau récit. 

Si tu ne l’as pas encore lu de roman de l’auteur, n’aie aucune crainte, c’est un tome unique ; comme « Rêver ». 
Tu n’auras pas de Sharko ni d’Hennebelle ; mais le duo qu’on rencontre dans ce roman est fantastique. 
Je parle de Vic et Léane, j’ai adoré ces deux personnages, j’y reviendrai plus tard. 

Ce ne sera pas le gros coup de cœur, mais une très très, très très bonne lecture qui m’a tenu en haleine du début à la fin et qui a fait chauffer mes pauvres neurones. 
Je dois même en avoir grillé quelques-uns. 😅

Ce livre est comme une matriochka, dès le départ tu vas t’en rendre compte, mais de là à te douter du nombre de personnages qui se trouve caché, tapi dans l’ombre de ces 525 pages... j’ai été de surprise en déconvenues, de peur à joie, de résolution d’énigmes, et surtout, à essayer d’élucider les mystères ; à tenter, je dis bien tenter, de rassembler toutes les pièces de cet immense puzzle pour avoir l’image finale. 

Franck Thilliez t’emmène dans sa gigantesque, sombre et glauque toile d’araignée qu’il a construite entre Berck et Grenoble. 
Il va te balader du nord aux sud et sud au nord. 

Si une bonne âme l’a lu et veut bien aider une lectrice qui se torture les neurones ce serait super, super extrêmement gentil ^^ j’ai un doute ; mais pas de certitude. RE Édit, depuis, je sais et j’étais sur la bonne piste lol

ÉDIT : Depuis j’ai reçu de l’aide : D

Tu dois te demander pourquoi je te dis ça, j’y reviens aussi plus tard, oui j’en ai des choses à te dire sans rien te dévoiler. 

Tout commence par une préface qui te donne le ton, tu sais d’emblée que c’est lui, c’est bien Franck Thilliez que tu lis et qu’il va te surprendre. 
En effet, ce roman est un roman dans le roman, oui oui je n’invente rien, c’est la première poupée russe.
Un écrivain renommé de thrillers meurt sans avoir écrit la fin de son dernier livre, l’éditrice demande à son fils de l’écrire et c’est ce manuscrit inachevé que tu vas lire. 

Première intrigue, un barrage de la douane est forcé du côté de Grenoble. La voiture échoue dans le décor, la police judiciaire est appelée sur les lieux dans le coffre un corps de femme. 
C’est Vic et Morel qui sont dépêchés sur place, Vic est hypermnésique. Il retient absolument tout, pas un détail, un chiffre ne sort de son cerveau qui emmagasine absolument tout. 

Seconde intrigue, Paris, tu rencontres Enaël Minaure, autrice à succès de thriller. Personne ne sait que, sous ce pseudo, se cache une femme, Léane Morgan. Lors d’un entretien pour la sortie de son nouveau roman « Le manuscrit inachevé » une journaliste pose une question sur son passé, un passé qu’elle refuse d’aborder. Sa fille, Sarah, enlevée 4 ans plus tôt, est une des victimes du « voyageur » ou Andy Jeanson. Ce même jour, Léane reçoit un message de Colin, l’inspecteur en charge de l’affaire de la disparition de sa fille à Berck, il lui annonce que son mari a été agressé, il est devenu amnésique. 

Tu te doutes bien qu’à un moment ces deux affaires, ces personnages vont être amenés à se côtoyer, mais le cheminement pour y arriver n’est pas aisé. 
Tu vas comme moi tourner et tourner les pages pour comprendre, revenir en arrière pour comprendre ces palindromes, ces mots soulignés que l’on peut lire dans les deux sens.
Je les ai notés, je pense avoir la réponse à la question que forcément tu te poseras toi aussi si tu lis ce roman, à la fin, si tu l’as lu mon cher lecteur, viens m’en parler, ne me laisses pas avec ce mystère résolu sans la certitude d’avoir tout bien déchiffré, c’est vilain Franck de jouer comme ça avec une souris qui a des soucis de mémoire, c’est sadique même, mais je te pardonne, car une nouvelle fois je suis conquise. 
N’empêche qu’il faudra qu’on en parle lors d’une prochaine dédicace 😎

Je ne vais pas trop t’en dire plus le pitch de départ tu as l’essentiel. 
Les personnages sont comme je les aime, ils sont torturés, sombres, Franck Thilliez écrit sur ce qu’il y a de plus noir dans l’âme humaine, tu vas lire le darkweb, les déviances sexuelles, viol, sadomasochisme, nécrophilie, mutilation, etc. N’aie pas peur oui il y a des moments glauques, mais les descriptions ne sont pas dans le détail, c’est ton cerveau qui fait le reste.

Pour ce qui est de Vic et Léane comme je te le disais au début j’ai adoré ces personnages pourtant, ils ne se côtoient que très peu. 
Torturés, ils le sont eux aussi, leur vie part à vau-l’eau. 
Tous deux, leur couple bat de l’aile, Vic est en instance de divorce, sa mémoire phénoménale le perturbe beaucoup, autant elle l’aide, autant tous ces souvenirs brouillent sa mémoire immédiate. 
Léane, elle, écrit des thrillers bien gore, qu’elle est cette noirceur qui s’empare d’elle, d’où viennent ces cauchemars, cette main qui vient l’étrangler dans son sommeil, Minaure vient la chercher, elle le ressent comme cela. 
Son mari et elle ne sont plus un couple depuis la disparition de Sarah, Léane s’est enfermée dans l’écriture de son roman dans sa villa reculée de la côte d’Opale, son mari, Jullian lui n’a qu’une obsession : retrouver Sarah, il en est certain, elle est vivante, il se met de nombreuses personnes à dos et il trouve réconfort et oubli dans l’alcool. 
Léane vit de plus en plus souvent à Paris, dans son pied-à-terre qui lui sert lors des promotions de ses romans. 

Ce que j’ai adoré par-dessus tout c’est ce focus que Franck Thilliez fait sur la mémoire et ces mystérieuses défenses, ces énigmes. 
Hypermnésie, amnésie totale ou partielle, amnésie rétrograde, amnésie suite à un traumatisme. 
Tu vas explorer à travers plusieurs protagonistes tout ceci. 

Puis ce suspens, tu le sens que Franck Thilliez abat ses cartes, qu’il avance ses pions, tu te livres à un jeu d’échecs avec lui, mais aussi avec les personnages, je ne peux pas te dire qui, ni combien, ni qui sortira vainqueur de cette partie. 

L’énigme est dense, vaste et complexe ; de nombreux intervenants sont liés de manière évidente ou de très loin. 
Tu tombes parfois de haut, tu sens le vent glacial et les embruns de la mer du Nord. 
La neige et ce froid mordant dans les montagnes grenobloises en ce mois de décembre. 
Les descriptions t’immergent complètement dans le roman. 
Avec sa plume vive, minutieuse et acérée. Sa capacité à te livrer des intrigues avec des sous-intrigues, ce don que l’auteur a de t’embrouiller. 

Un roman brillant, il devait avoir un fameux schéma en tête lors de l’écriture de son roman, car, mon cher lecteur, que d’indices, de chiffres, de misdirections (tu ne sais pas ce que c’est ? Je ne le savais pas non plus, tu le comprendras en lisant le roman ou en regardant dans le dictionnaire), tu es dans le noir complet, tu avances en aveugle dans cet immense labyrinthe qu’il a construit pour toi ; tu vas emprunter des voies sans issue, tu vas tomber puis te relever, parfois revenir en arrière pour pouvoir continuer. Tu vas haïr, détester, avoir la nausée avec certains personnages ; tu vas te poser des questions sur d’autres. Tu vas avoir froid, très froid, ton cœur va être serré et puis palpiter. Le suspens est intenable. 

J’ai adoré cette alternance entre le nord et le sud du pays, j’ai adoré être dans la tête des deux personnages principaux même s’ils m’ont causé bien des misères, il faut que tu saches, mon cher lecteur, que j’ai une maladie qui fait que ma mémoire est par moment défaillante, pas toujours, mais je dois me concentrer plus que des personnes lambdas autant te dire qu’ici j’ai pris le temps de lire, tout comprendre et encore je ne suis pas certaine d’avoir réponse à LA question. 
Maintenant si hahaha.

Je t’encourage vivement à lire ce roman si tu es amateur de thrillers, si tu aimes que la science se mêle au récit, si tu aimes avoir des clins d’œil à Conan Doyle ou Stephen King entre autres, si tu aimes te torturer les méninges, si tu aimes être mené en bateau. 

Si tu aimes échafauder des hypothèses pour que d’un coup Franck Thilliez les réduise à néant, j’ai été obstinée, je recommençais, mais, rien, absolument rien, ne m’avait préparé à cette fin. 

Comme je te l’ai dit tu peux lire ce roman sans avoir lu les précédents livres de l’auteur, il est complètement indépendant, mais ô combien succulent. 
Ce n’est pas le coup de cœur pour juste des détails, d’explications sur des aspects que j’aurais voulus plus développés notamment sur la fin, mais ça c’est moi qui n’en ai jamais assez de Thilliez 😅



Le manuscrit inachevé de Franck Thilliez - auteur français - thriller - 528 pages, 21,90€ - Fleuve Éditions, en librairie le 3 mai 2018

4 commentaires:

  1. Coucou, hi hi déjà noté dans ma liste.... Belle journée mon amie , bisous😘💖

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour... et à l'aide!!! Moi aussi j'aurai bien besoin d'aide pour mieux comprendre cette fin qui me fait l'arracher les cheveux et l'énigme des pallindromes!!
    J'ai beau lire les livres de Thilliez de manière très attentive pour ne rien louper, cette fois-ci C'est le cas!
    Très bon article en tout cas et moi aussi J'ai adoré ce bouquin!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haaaaaa c'est pareil pour moi j'ai beau tourner dans tous les sens je ne trouve pas.... Help ;)

      Supprimer
    2. Écrivez-moi sur mon adresse mail et je vous donnerai la procédure pour trouver l’enigme 😊

      Supprimer

Un petit commentaire fait toujours plaisir ♥ Merci 😊

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...